MAIRIE

La Mairie n’est pas implantée dans le bourg comme couramment, mais au lieu-dit « la Fontenelle » sur la D909 à mi-chemin entre le château des Ostieux et celui des Yveteaux. Elle est transférée depuis 2015 dans l’ancienne école communale.

Horaires d’ouverture au Public :
Mardi de 9 h 30 à 12 h & Jeudi de 11 h à 12 h

Mairie :
La Fontenelle – 61210 LES YVETEAUX
Tél. 02 33 96 14 93
Courriel : lesyveteaux61@wanadoo.fr

Le Maire : Marie-Cécile LEPERLIER

Les Conseillers : Denis BAILLEUX, Katheline BRÉMONT, Camille DOUVILLE, Nicolas GUYARD, Claude HERBETTE, Sylvie LEHUGEUR, Sylvie MARIE, Pascal MOREL, Sonia ROBBE, Sylvie TABESSE

PRÉSENTATION

On attribue le toponyme «  les Yveteaux » à un diminutif du gaulois ivos « if », les petits ifs étaient autrefois très répandus sur le territoire. La superficie de la commune est de 579 hectares.
En 1821, Les Yveteaux (357 habitants) absorbe les Authieux du Houlme* (24 habitants) au nord de son territoire. Au recensement de 1916, on dénombre 102 habitants. La population est en mouvance actuellement. Ses Habitants sont appelés les Yvetoyens.

À DÉCOUVRIR

Église ST TAURIN

Son mobilier est classé aux Monuments historiques :
  • 4 statues : Saint Jean-Baptiste, Saint Marcouf, Saint Mathieu et Saint Sébastien (XVe et XVIe siècles)
  • 1 retable
  • 1 tableau de l’annonciation (2,15 * 1,40 m) dont l’auteur Restout a été identifié lors de la restauration du tableau en 2014. Ce tableau porte les armes de la famille Vauquelin.
  • Les 2 Saints patrons des Yveteaux : Sainte Florentine (XVIIIe) et Saint Taurin (XVIe) ainsi que leurs reliquaires.
  • La Vierge à l’Enfant dite « Notre Dame des Moissons » (XVe) importée du château des Ostieux (Authieux).
  • Longues épitaphes des Vauquelin Fralin et Jean enterrés dans l’église.
  • Des statues découvertes en 1938 sous le plancher de la sacristie (Saint Fiacre, Saint Contest, ... )

Les Châteaux
La présence de deux châteaux, le château des Yveteaux et le domaine des Osthieux, sur la même commune est le fait de la fusion des Authieux avec la commune des Yveteaux.

Les Croix
Quatre calvaires et croix sont répertoriés sur la commune dont la croix de Saint Jacques, qui balise le chemin de pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle, visible à l’intersection de la D19 et la VC 102.

La Gare des Yveteaux Fromentel

Ancienne gare de la ligne PARIS-GRANVILLE, elle est établie à 240 m d’altitude (une des plus hautes du réseau ferroviaire de l’ouest).
Mise en service le 2 juillet 1866, elle fut élargie en double voies en 1912. La vapeur à été présente sur la ligne jusqu’en 1970.
Ce fut une période faste pour les Yveteaux puisqu’au village de « la Gare », il y avait l’hôtel « de la gare (Veuve Quandieu) », l’hôtel « de l’Ouest (Veuve Duhamel)», la poste, l’épicerie et une scierie.
Toute une vie économique liée au transport : animaux en partance vers « la Villette », bois, pommes remplissaient les wagons. Un service automobile (la draisienne) desservait la région de Falaise vers les Yveteaux (gare la plus proche).
Fermée en 1969 aux voyageurs et en 1971 aux marchandises, il ne reste aujourd’hui que le bâtiment voyageur (gare), devenu propriété privée, où le nouveau propriétaire fait des travaux pour le remettre en valeur.

PERSONNAGES CÉLÈBRES

Nicolas Vauquelin, Marquis des Yveteaux (La Fresnaye 1567-1649) était poète, et précepteur de Louis XIII.
L’Abbé Vauloup, fondateur de l’établissement scolaire de Giel-Don Bosco, repose dans le cimetière près de la croix.

INFRASTRUCTURE

Les Yveteaux se trouve, avec le lieu-dit Fromentel, au carrefour de plusieurs axes importants.
Le projet du Conseil Départemental concernant la mise en 2X2 voies de la D 924 avec déviation par le sud de Fromentel entraînera des changements conséquents sur le paysage comme sur le quotidien des habitants.

*LES AUTHIEUX DU HOULME (LES OSTHIEUX)

Aujourd’hui il n’y reste que le château avec son parc et ses dépendances ainsi que la ferme s’y rattachant. Autrefois, Mme de Nollent née Claire de Caix, fonda un orphelinat de jeunes filles. En 1854 elle réclama le concours de la Révérende Mère de la Congrégation de Notre-Dame de Briouze, qui s’engagea à lui fournir des religieuses pour la direction de son établissement. Quand elle mourut (1872), les enfants furent adoptés par la communauté de Briouze.



Communauté de Communes du Val d'Orne - 8 Grande Rue - Putanges-Pont-Ecrépin - 61210 PUTANGES-LE-LAC
Tél. 02 33 36 93 73 - Fax : 02 33 36 93 75 - courriel : cdc.valdorne@orange.fr

Mentions légales - Plan d'accès